La Campagne de Géophysique aéroportée de 2012 démontre une multitude de nouvelles cibles pour Ressources Gespeg Copper

SASKATOON, SASKATCHEWAN–(Marketwire – 25 jan. 2013) - Ressources Gespeg Copper Inc. (la « Société » ou « GESPEG ») (TSX CROISSANCE:GCR) est heureuse d’annoncer les résultats de la campagne Géophysique aéroportée de 2012 sur les projets Vortex, In Between, et Murdochville en Gaspésie Québec (voir http://file.marketwire.com/release/Gaspesie_Geol.pdf).

En juillet et août 2012, Prospectair Geosurveys de Gatineau (Québec) ont survolés un total de 9 128 kilomètres sur 3 propriétés de Gespeg, couvrant un total de 1070 claims environ 585 km2 (tableau 1). Diverses techniques informatique ont permis l’identification d’un total de 436 anomalies magnétiques, dont 141 ont été définis comme cible prioritaire par les géophysiciens.

Tableau 1 :

Project Line-Kms Surface
area
(ha)
Claim Cells
(number)
Targets (numbers) Type of
Survey
Priority 1 Priority 2 Priority 3
Vortex 808 6 908 151 67 29 36 MAG-SPEC
In Between 5 702 50 954 908 74 115 105 MAG-SPEC
Murdochville 67 605 11 0 0 10 MAG-SPEC

Le sondage MAG échelonné sur les propriétés de la société dans la région de Gaspé (Vortex, In Between et Murdochville), a été conçu pour produire de nouvelles données de haute résolution, avec une prédiction de profondeur très précise, dans l’identification de structure magnétique anormale qui ont le potentiel de minéralisation de métaux communs et précieux.

L’enquête technique identifie la concentration de potassium, un facteur clé dans l’identification des zones touchées par des systèmes hydrothermaux propices au développement de la minéralisation.

Une étude des indices et gîtes répertoriés à l’échelle des propriétés indique que la pyrrhotine et la magnétite sont fréquemment présentes en association avec les minéralisations observées. De fait, des anomalies magnétiques sont observées pour la plupart de ces indices, et de fortes anomalies sont visibles au niveau des principaux gisements de Murdochville et du gisement de Sullipek. Pour ces raisons, les données magnétiques sont considérées comme l’outil de base de reconnaissance directe de zones minéralisées, et servent donc à l’identification des cibles d’exploration. La plupart des indices répertoriés montrent également des concentrations en anomales en Potassium (K). Il est également bien documenté que les systèmes hydrothermaux associés aux stocks peuvent être à l’origine de gisement de cuivre porphyrique, altèrent les roches environnantes par un enrichissement en Potassium et permettent la mise en place de dépôts de type Cu-skarn-Cu et Cu-Mantos dans les roches carbonatées environnantes. Les zones riches en Potassium sont donc considérées comme à plus haut potentiel de découvertes, et permettent d’établir un ordre de priorité pour l’investigation des anomalies magnétiques identifiées. Les divers techniques d’interprétation informatique permet d’identifier un nombre total de 436 anomalies magnétique desquelles 141 d’entre elles furent définies comme cible prioritaire par les géophysiciens.

La direction de la compagnie est enchantée de ces résultats d’interprétation et planifie pour l’été 2013 une campagne de prospection préliminaire au sol dans le but d’expliquer les anomalies définies comme prioritaires. En plus de ces données géophysiques, le contexte géologique et structural sera considéré lors de travaux de prospection.

Bernard-Olivier Martel, P. Geo Vice-Président., Exploration de la société, est une personne qualifiée (comme ce terme est défini dans la norme canadienne 43-101 – normes de divulgation pour les projets miniers) et a examiné et approuvé les informations techniques contenues dans ce communiqué de presse

À propos de Gespeg Copper : Gespeg Copper est dédié à la création de richesse pour ses actionnaires grâce à la découverte de nouveaux gisements de cuivre dans la région sous-explorée de Gaspé, Québec, Canada.

La Gaspésie reste un district de cuivre prolifique, ayant accueilli le camp historique de la Mine Gaspé de Noranda, en fonction de 1954 à 1999. Les teneurs produites comptent parmi les plus élevées à ce jour Les teneurs produites comptent parmi les plus élevées à ce jour.

Certains énoncés dans cette présentation peuvent contenir des informations prospectives. Toutes les déclarations, autres que des faits historiques, qui adresse les activités, événements ou développements que la société croit, s’attend ou anticipe va ou peut se produire dans l’avenir (y compris, sans s’y limiter, des déclarations concernant le potentiel de minéralisation) sont des énoncés prospectifs. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiables par l’utilisation des mots « peut », « devrait », « continuer », « attendent », « anticiper », « estimer », « croire », « l’intention », « plan » ou « projet » ou le négatif de ces mots ou autres variations de ces mots ou de termes comparables. Ces déclarations prospectives sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, dont bon nombre sont hors de capacité de l’entreprise de contrôler ou de prévoir, que peut-être causer les résultats réels de la société diffèrent considérablement de celles examinées dans les énoncés prospectifs. Facteurs qui pourraient causer de réels résultats ou les événements à différer sensiblement des attentes actuelles comprennent, entre autres choses, sans limitation, défaut d’établir l’estimations des ressources minérales, la possibilité que les résultats futurs d’exploration ne sera pas conformes aux attentes de l’entreprise, changements dans les marchés mondiaux d’or ou d’autres produits, les marchés et autres risques divulgués dans le dossier la divulgation publique de la compagnie le fichier avec les titres pertinents les autorités de réglementation. Toute déclaration prospective ne parle qu’à compter de la date à laquelle elle est faite et sauf peut-être requis par les lois sur les valeurs mobilières applicables, la société décline toute intention ou obligation de mettre à jour les déclarations prospectives.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de Services de réglementation (comme ce terme est défini dans les politiques de la bourse de croissance TSX) n’accepte la responsabilité pour la véracité ou l’exactitude du présent communiqué.

Source : http://www.marketwire.com/press-release/la-campagne-de-geophysique-aeroportee-de-2012-demontre-une-multitude-de-nouvelles-cibles-tsx-croissance-gcr-1749793.htm

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>